Loisirs 3000 Fin 15 Juillet 2017 LB v2

Articles


Mieux-vivre

L’équité : la justice familiale suprême !

« C’est pas juste ! » Je serais prête à parier que vous avez déjà entendu cette phrase à la maison. C’est peut-être même l’une des plus populaires au registre des plaintes de vos enfants, surtout si vous en avez plusieurs et qu’ils prennent un malin plaisir à comparer vos façons d’agir avec chacun des membres de la fratrie.


Être soi-même : pas à pas vers l’intégrité

C’est la rentrée… et qui dit rentrée, dit nouveau groupe. Que ce soit à l’école ou à la garderie, notre enfant rencontrera de nouveaux amis qui auront tôt fait de le jauger… si ce n’est de le juger, que ce soit sur sa manière d’être ou de parler, ses intérêts, ses idées, ses vêtements, alouette! En effet, soyons honnête, le jugement est le propre de la nature humaine, et il commence tôt dans le processus social...


Pour le meilleur et pour le rire...

 

Saviez-vous que les enfants sourient en moyenne 400 fois par jour, et que le tiers des adultes seulement réussissent à le faire plus de 20 fois par jour ? Pire, 14 % d’entre eux limitent cette « agréable grimace » à moins de cinq fois par jour[i]. Certes, la vie n’est pas toujours rose, mais il y a tout de même matière à rire et à sourire, non ? En fait, l’humour, tout comme d’autres atouts, est un talent qui se développe, et l’endroit de prédilection pour y arriver demeure la maison.


Le pouvoir des câlins

C’était il y a deux ans. Ma fille aînée commençait sa 5e année du primaire dans un nouveau groupe mené par un enseignant. Un homme au primaire, c’est déjà assez rare, mais le spécimen en question s’avérait encore beaucoup plus spécial. En effet, je ne le savais pas encore, mais le prof de ma fille était… un distributeur de câlins !

 


Le Jeu, c'est sérieux!

Faites un saut dans le passé… Laissez-vous imprégner du souvenir des jeux de votre enfance, quand les technologies n’étaient pas encore omniprésentes. Concevoir des cabanes à l’aide de couvertures, jouer une interminable partie de Monopoly, imaginer des scénarios dignes des plus grands feuilletons américains avec Barbie et Ken, jouer dehors en construisant des forts en neige comme les héros de la Guerre des Tuques…


Comment obtenir tout ce que vous voulez de vos enfants… ou presque !

Je parie que ce titre vous a accroché au premier instant. Salivant comme jamais, vous avez pratiquement déchiré les pages de ce magazine pour dénicher cet article aux allures salvatrices. Prometteur, ce texte n’a pourtant rien de l’Infopub. Il ne vous vendra pas un produit miraculeux en trois versements qui rendra vos enfants obéissants en une nuit, ou argent remis !


Le temps de qualité : ou, comment échapper, en famille, à la grille-horaire

Arriver en retard, je déteste. En franchissant le seuil de La Maison À Petits pas, de Hochelaga-Maisonneuve, j'avais bien conscience que je venais de faire perdre quelques précieuses minutes à des parents. J'enrageais contre moi-même. Je les imaginais déjà en faire tout autant, surtout que, ironie du sort, je venais pour discuter de ce que signifie, pour eux, passer du temps de qualité en famille !...


Et si les petites choses créaient les grandes ?

« À la fin de votre vie, vous découvrirez que les choses que vous croyiez être de grandes choses étaient en fait de petites choses, et que toutes ces choses que vous considériez comme de petites choses sans importance étaient en fait les choses les plus grandes et les plus importantes. »[i] En lisant cette citation...


Quand les mercis prennent vie !

 

MERCI. N’est-ce pas l’un des plus beaux mots de la langue française ? Si simple, mais pourtant porteur d’un sens précieux : l’appréciation et la gratitude. Des recherches, de plus en plus nombreuses, laissent entendre que la gratitude serait la clé du bonheur et du bien-être, tant physique que psychologique ou, du moins, l’un de leurs ingrédients les plus essentiels. À la lumière de cette révélation, il semble primordial d’inculquer la gratitude à nos enfants, et de faire en sorte qu’elle soit au rendez-vous quotidiennement.


Célébrer les vacances… et surtout, célébrer toute l’année !

Roum dum dum wa la dou… C’est le temps des vacances ! Le célèbre refrain de Pierre Lalonde peut vous inspirer de bien des manières ! Pour ma part, il m’incite aux festivités à l’année ! Fêter peut s’avérer plus que bénéfique pour votre petite famille, en créant une singulière connexité au sein de votre maisonnée.


Le sens des responsabilités : une aptitude qui s’acquiert avec la pratique !

 

Imaginez un jeune blanc-bec de 21 ans dans son premier appartement. Un Kraft Dinner vieux de trois jours termine sa vie collé au fond d’un chaudron. Les vêtements s’éparpillent et des bas roulés en boules font figure d’art postmoderne sur le plancher. Les « minous » de poussière, quant à eux, laissent sous-entendre que l’heureux occupant de l’endroit n’a pas touché son balai depuis la dernière année bissextile... Les comptes d’électricité et de téléphone se cachent quelque part sous une pile de feuilles, impayés et en retard de surcroît… Désolant !



L’art de l’essentiel en famille

Imaginez vivre avec l’essentiel. Aucun toutou, casse-tête ou pièce Lego (la pire torture est de marcher pied nu sur un morceau) tapissant le plancher à ramasser. Aucun sermon à faire pour le rangement de jouets. Moins de petites culottes à plier, de repas complexes à préparer, moins de ménage, moins d’heures dans des files d’attente. Ah…. Imaginez des moments de véritable détente. Un pur délice. Le temps de s’étirer le matin en se levant (D’accord !! Oui, je rêve en couleur. C’est pratiquement mission impossible avec des petits enfants). Ne serait-ce pas magique et merveilleux ?



À bout de souffle ? Comment respirer en famille…

 

On dit que le stress est le mal du siècle. Est-ce le cas aussi bien chez les enfants que chez les adultes ? Comme une belle-mère contrôlante, il s’est incrusté dans bien des logis. Comment y réagissent les enfants ? L’entrée à l’école apporte, par exemple, son lot de stress relié à la performance, à la gestion des relations humaines (et même virtuelles !) et au rythme de vie souvent effréné des familles modernes. Dans ce contexte, que faire pour combattre ce fléau ? Déménager sur une île déserte ? Disposer d’un psy de service à la maison ? Saupoudrer chaque repas familial d’oméga-3 ? Il existe une solution beaucoup plus pratique, accessible en tout temps, et qui plus est, gratuite et non taxable : RESPIRER en famille.


Conseils pratiques pour des vacances réussies en famille

On en rêve durant toute l’année, mais les vacances en famille ne se déroulent pas toujours comme un long fleuve tranquille : on s’inquiète pour la sécurité de nos petits et pour le degré de patience de nos plus grands. On souhaite surtout que chaque membre de la famille refasse le plein d’énergie, d’amour et de souvenirs impérissables. On brise la routine et l’on se découvre les uns et les autres des qualités insoupçonnées. Mais la plupart du temps, pour en profiter au maximum et prendre définitivement du bon temps, il suffit d’un peu d’organisation et de « lâcher-prise » !


L’ENTRAIDE : CONCEPT RÉVOLU OU NOUVELLE MANIÈRE DE VIVRE ?

« Il faut un village pour éduquer un enfant. »

Dans une grande ville comme Montréal ou même dans ses banlieues, souvent impersonnelles, croyez-vous que cette citation s’applique ? Connaissez-vous vraiment vos voisins ? Savez-vous vraiment qui sont les parents des enfants de votre école de quartier ? Vos amis sont-ils plus virtuels que réels ? Dans votre entourage immédiat, disposez-vous de l’aide nécessaire quand le besoin se fait pressant ? Bref, avez-vous l’impression de prendre soin de votre famille avec un réseau social riche et basé sur l'entraide… ou plutôt seul, seule ?


PRÉPARER NOËL AUTREMENT… Troquez le stress des fêtes contre des moments simples et magiques en famille

 

Vingt-trois décembre, joyeux Noël, monsieur Côté, salut ti-cul, on se r’verra, le sept janvier… - Vingt-trois décembre, Beau Dommage


Cette chanson, que j’adore, me laisse toujours un brin nostalgique des Noëls d’antan où la signification de cette fête était autre qu’une interminable liste de cadeaux et une course sans fin dans les magasins...










Nous joindre

Montréal pour Enfants
4141, rue Sherbrooke Ouest bureau 650
Montréal, Québec
H3Z 1B8
Tél.: (514) 931-0522
Téléc.: (514) 637-6341



© 2017 Montreal Pour Enfants Tous droits réservé. Conception web par Vortex Solution.    Plan du site  |   Imprimer
Joignant des milliers de parents à chaque publication, notre magazine est sans rival. Nos 30 000 copies sont distribuées gratuitement dans un grand nombre de garderies, écoles primaires et académies, bibliothèques publiques, centres communautaires, librairies, hôpitaux pour enfants, centres prénatals, boutiques pour enfants, ainsi qu'au Biodôme de Montréal, au Jardin Botanique de Montréal, aux magasins IKEA, Toys "R" us et plus encore. Montréal pour Enfants est un soutien indispensable pour les parents; en leur offrant des articles écrits par des professionnels sur la santé, l'éducation, l'alimentation et le développement de l'enfant, en les informant sur les activités culturelles, sportives et éducatives que Montréal et ses banlieues ont à offrir aux familles. Montréal pour Enfants est une méthode très efficace pour les annonceurs de rejoindre le marché familial de Montréal, Laval et la Rive-Sud.