Fairmont Frontenac Fin 30 Mars 2017

Notre vie privée et l'Internet

Notre vie privée et l'Internet
jeudi 20 octobre, 2016

Au 21e siècle, comment les parents peuvent donner l’exemple aux enfants pour les aider à naviguer sur le Web sans porter atteinte à leur vie privée.


 


Pourquoi se priver d’afficher la vidéo hilarante du petit Liam qui affirme ne pas avoir mangé de biscuits alors qu’il a le visage plein de miettes?

 

Et cette magnifique photo d’Emma, si fière d’avoir utilisé le petit pot pour la première fois? C’est exactement le genre de choses qui suscitent des exclamations et des félicitations sur notre page dans les médias sociaux.

 

Mais qu’en penseront Liam et Emma le jour où leurs camarades du secondaire verront ces images? Et si elles venaient à figurer dans le palmarès viral d’un blogueur ou à tomber entre les mains d'un employeur éventuel?

 

Au 21e siècle, il est important de bien réfléchir avant d’afficher en ligne des souvenirs personnels montrant sa famille et ses amis.

 

« Le Web n’oublie jamais, explique Daniel Therrien, commissaire à la protection de la vie privée du Canada. Une fois que l’on a affiché quelque chose en ligne, il est très difficile de le retirer complètement. »

 

Conscient que les enfants et les adolescents sont particulièrement vulnérables aux atteintes à la réputation pouvant découler de l’affichage de renseignements personnels en ligne, le commissaire Therrien adresse son premier conseil aux parents, à qui il demande de prêcher par l’exemple. 

 

« On ne peut s’attendre à ce que nos enfants réfléchissent avant de cliquer si on ne le fait pas soi-même, ajoute-t-il. Ces photos rigolotes de votre enfant pourront être copiées et partagées et resteront sur le Web à jamais. Les afficher, c’est un peu comme être identifié par un ami sur une photo peu flatteuse ou compromettante sans notre autorisation. »

 

Le commissaire exhorte aussi les familles à dresser une liste des choses à faire et à ne pas faire lorsqu’elles naviguent sur le Web et qu’elles téléchargent ou utilisent des applications mobiles. Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada a récemment lancé les Règles à la maison, outil interactif qui aide les familles à élaborer les règles à suivre à cette fin. Il est possible de télécharger le modèle sur le site Web du Commissariat.

 

L’outil donne aux parents et aux enfants des conseils pratiques qu’ils peuvent personnaliser pour créer leur propre « règles à la maison ». Il leur suffit ensuite d’imprimer les règles et de l’afficher dans une aire commune de la maison pour rappeler à chacun comment protéger sa vie privée en ligne.

 

D’après M. Therrien, « les Règles à la maison constitue un excellent outil pour amorcer un dialogue avec les enfants sur la protection des renseignements personnels en ligne et les risques, pour soi-même et les autres, de la communication excessive de renseignements personnels ».

 

« Avoir une bonne culture numérique, cela veut dire en grande partie utiliser la technologie de façon éthique et responsable, savoir comment protéger sa vie privée et exercer un contrôle sur ses renseignements personnels. Il s’agit aussi de respecter la vie privée des autres en évitant d’afficher sans autorisation leurs photos ou des renseignements personnels les concernant. »

 

La bande dessinée romanesque Branchés et futés : Internet et vie privée, qui s’adresse aux préadolescents et aux jeunes adolescents, est une autre ressource utile proposée par le Commissariat. Elle a été conçue pour aider les jeunes Canadiens à naviguer en ligne en comprenant bien les risques d’atteinte à leur vie privée.

 

Élaborée d’après les commentaires des jeunes, la bande dessinée raconte l’histoire d’un frère et d’une sœur qui constatent – parfois à la dure – les risques associés au réseautage social, aux appareils mobiles, aux textos et aux jeux en ligne.

 

Un guide de discussion pratique accompagnant la bande dessinée peut aider les parents à discuter avec les jeunes des mesures à prendre pour naviguer sur le Web en toute sécurité.

 

Bien sûr, il n’y a aucune raison d’attendre que vos enfants soient plus vieux pour les sensibiliser à la protection de la vie privée en ligne. Plusieurs feuilles d’activités permettent aux enfants d’explorer la question de la protection de la vie privée par le jeu – labyrinthes, pages à colorier, points à relier et autres activités concrètes et amusantes.

 

« S’ils comprennent mieux les communications sur la protection de la vie privée, les enfants seront en mesure de faire des choix plus éclairés quant aux sites Web qu’ils consultent, aux applications qu’ils utilisent et aux jeux auxquels ils jouent, fait valoir le commissaire Therrien. Ces compétences leur seront utiles même à l’âge adulte. »

 

 

12 conseils pratiques en matière de protection
de la vie privée à l’usage des parents


Il peut s’avérer difficile d’élever des enfants dans un environnement numérique. Nombre d’entre eux utilisent Internet sans la moindre difficulté et s’adaptent facilement aux nouveaux appareils qui s’y connectent. Pour plusieurs d’entre nous, ces outils font à présent partie intégrante de la vie de nos enfants, qui les utilisent pour bavarder en ligne, naviguer, publier des informations, jouer et apprendre. Internet est devenu l’un des outils les plus puissants dont ils disposent pour entrer en contact avec leurs amis et s’en faire de nouveaux.

 

Toutefois, de nombreux enfants ne comprennent pas pleinement les répercussions que certaines activités en ligne peuvent avoir sur la protection de leur vie privée. Ci-dessous, nous vous présentons 12 conseils pour vous aider à limiter les risques relatifs aux renseignements personnels de vos enfants, tout en leur permettant de profiter pleinement de leur temps en ligne.

 

 

1. Parlez à vos enfants


Il est important de connaître les espaces Internet que vos enfants fréquentent et les appareils qu’ils utilisent pour s’y connecter, afin de vous aider à comprendre la nature des renseignements personnels qu’ils peuvent communiquer. La technologie évolue rapidement et de nombreux enfants sont en avance sur les adultes dans l’adaptation à ces nouvelles options. Parlez souvent avec vos enfants de leurs activités en ligne pour assurer un suivi de ce qu’ils font et de ce qui les intéresse.

 

 

2. Testez les outils


Il n’est pas suffisant de connaître les espaces en ligne et les appareils qu’utilisent vos enfants. Pour comprendre la nature des renseignements personnels qu’ils communiquent, vous devez savoir comment ils les utilisent. Alors, plongez. Essayez la cybercaméra si vous en avez une, jouez aux jeux en ligne qu’ils aiment, créez un profil sur les sites de réseautage social qu’ils fréquentent et téléchargez des chansons.

 

 

3. Tenez-vous à jour avec la technologie


De nombreux appareils mobiles, comme les téléphones intelligents, les tablettes et les consoles de jeu peuvent se connecter au Web et être équipés de caméras vidéo. Comme il est de plus en plus difficile de faire la distinction entre les fonctions des divers appareils, il est important de savoir de quel genre d’appareil disposent vos enfants, afin de savoir s’ils ne font que jouer, ou s’ils utilisent Internet et communiquent des renseignements personnels.

 

 

4. Faites de la restriction des paramètres de confidentialité une habitude


La plupart des sites de réseautage social proposent de vastes options de protection de la vie privée, que les enfants doivent apprendre à utiliser. Pour chaque site sur lequel vos enfants publient des renseignements sur eux-mêmes, leur famille et leurs amis, installez-vous avec eux et examinez la politique de confidentialité du site. Ensuite, modifiez les paramètres de confidentialité de leur compte et demandez-leur de réfléchir à la façon dont les renseignements qu’ils publient pourraient être utilisés — ou mal utilisés — par d’autres personnes.

 

 

5. Faites de la protection du mot de passe une priorité


Les enfants doivent comprendre que leurs renseignements en ligne seront mieux protégés s’ils utilisent des mots de passe. Ils doivent utiliser des mots de passe différents pour chaque site qu’ils fréquentent et doivent les changer régulièrement. Encouragez-les à utiliser des mots de passe forts (huit caractères ou plus, incluant des lettres et des chiffres), à les modifier régulièrement et à ne jamais les communiquer à quiconque.

 

 

6. Insistez sur l’importance de protéger les appareils mobiles


La première chose à faire avec un nouvel appareil mobile est d’activer la protection par mot de passe. Parlez-en à vos enfants et expliquez-leur l’importance de protéger l’appareil lui-même – pas uniquement parce qu’il peut avoir coûté cher, mais parce qu’il peut contenir des renseignements personnels. Un appareil qui tombe dans de mauvaises mains pourrait entraîner la publication en ligne de vidéos ou de photos embarrassantes ou même malveillantes par quelqu’un d’autre au nom de votre enfant.

 

 

7. Rappelez à vos enfants que ce qu’ils publient sur Internet n’est pas toujours privé


Vos enfants doivent comprendre qu’une fois qu’ils publient un contenu en ligne, ils perdent tout contrôle sur ce contenu. Celui-ci peut être transféré, copié et collé, manipulé, imprimé ou sauvegardé — il peut rester en ligne, sous une forme ou une autre, éventuellement pour toujours. Ils doivent savoir que même les pages protégées par un mot de passe ne sont pas totalement sécurisées et que supprimer des renseignements ne signifie pas qu’ils ont définitivement disparu.

 

 

8. Apprenez à vos enfants à réfléchir avant de cliquer


Il suffit de quelques secondes pour prendre une photo et la publier sur Internet, ou pour publier un commentaire. Mais il peut s’avérer quasi impossible de supprimer de façon permanente ce commentaire ou cette photo une fois qu’ils sont publiés parce qu’ils peuvent être téléchargés ou archivés par d’autres personnes. C’est pourquoi il est si important que les enfants réfléchissent bien avant de publier un quelconque renseignement personnel sur Internet. Ils ne doivent publier que ce qui pourrait être consulté par le monde entier sans que cela ne les mette mal à l’aise.

 

 

9. Insistez sur l’importance de connaître vos vrais amis


Les enfants doivent savoir qu’en ligne, ils ne peuvent jamais être certains à 100 % de la personne à qui ils parlent. Ils ne doivent donc jamais accepter de demandes d’amitié de personnes qu’ils ne connaissent pas dans la vie réelle. Les amis en ligne peuvent finir par avoir accès à leurs albums photos en ligne, lire leurs commentaires personnels, copier et coller leurs renseignements, savoir ce qu’ils font et où ils sont. Rappelez à vos enfants que l’« ami » d’un « ami » d’une connaissance véritable n’est finalement qu’un étranger.

 

 

10. Apprenez à vos enfants que leurs renseignements personnels sont précieux


Les enfants doivent savoir que de nombreuses personnes et entreprises veulent obtenir leurs renseignements personnels pour leur vendre ou commercialiser des articles ultérieurement. De nouvelles technologies passionnantes apparaissent chaque jour, mais souvent pour y accéder il faut communiquer ses renseignements personnels. Passez en revue les renseignements personnels qu’ils doivent souvent communiquer pour jouer aux jeux en ligne, remplir un sondage ou un jeu-questionnaire en ligne, joindre des mondes virtuels ou même simplement faire des achats en ligne. Discutez des manières de limiter ces renseignements, par exemple, en ne remplissant que les champs obligatoires, en utilisant des pseudonymes, et en utilisant des renseignements incomplets.

 

 

11. Expliquez à vos enfants qu’ils peuvent venir vous voir s’ils font une erreur en matière de protection de la vie privée


Restez calme si votre enfant fait une erreur, par exemple en publiant quelque chose qu’il n’aurait pas dû. Aidez-le à supprimer la publication, lorsque c’est possible, et expliquez-lui comment éviter une telle erreur à l’avenir. Si vous vous énervez ou lui interdisez l’accès à Internet, votre enfant pourrait ne pas venir vous demander de l’aide lorsqu’il en aura vraiment besoin à l’avenir.

 

 

12. Donnez le bon exemple


Souvenez-vous que ces adorables photos de vos enfants sur le petit pot ou dans le bain que vous avez envie de publier en ligne peuvent également être copiées et partagées et rester en ligne pour toujours! Comme vous respecterez vos amis lorsque vous publiez des photos ou d’autres éléments qui contiennent leurs renseignements personnels, respectez aussi les renseignements personnels de vos enfants. Donnez le bon exemple lorsque vous êtes en ligne pour que vos enfants aient un bon modèle à suivre s’ils se demandent quel type de renseignements ils peuvent publier sans problème.

 

 

Pour de plus amples renseignements sur la façon d’expliquer à vos enfants comment l’utilisation de la technologie peut affecter la protection de la vie privée, consultez notre section sur la vie privée des jeunes.

 

 

                                         _____________________________________

 

Daphne Guerrero, gestionnaire de la sensibilisation du public et de l’engagement au Commissariat à la protection de la vie privée, incite les gens à réfléchir à la protection des renseignements personnels numériques et à en discuter. Conférencière invitée à se prononcer fréquemment sur la vie privée des enfants en ligne, elle a également passé de nombreuses années au sein de l’organisme sans but lucratif MediaSmarts, à élaborer des ressources médiatiques. Elle est mère de deux jeunes enfants.

 

Vous trouverez sur le site www.viepriveedesjeunes.ca toutes les ressources susmentionnées ainsi que d’autre information sur les mesures à prendre pour protéger votre vie privée et celle des autres en ligne. Si vous souhaitez obtenir des exemplaires papier de Branchés et futés ou poser des questions concernant ces ressources, vous pouvez envoyer un courriel au Commissariat à la protection de la vie privée du Canada à l’adresse youth-jeunes@priv.gc.ca


 


 

 

 







Nous joindre

Montréal pour Enfants
4141, rue Sherbrooke Ouest bureau 650
Montréal, Québec
H3Z 1B8
Tél.: (514) 931-0522
Téléc.: (514) 637-6341



© 2017 Montreal Pour Enfants Tous droits réservé. Conception web par Vortex Solution.    Plan du site  |   Imprimer
Joignant des milliers de parents à chaque publication, notre magazine est sans rival. Nos 30 000 copies sont distribuées gratuitement dans un grand nombre de garderies, écoles primaires et académies, bibliothèques publiques, centres communautaires, librairies, hôpitaux pour enfants, centres prénatals, boutiques pour enfants, ainsi qu'au Biodôme de Montréal, au Jardin Botanique de Montréal, aux magasins IKEA, Toys "R" us et plus encore. Montréal pour Enfants est un soutien indispensable pour les parents; en leur offrant des articles écrits par des professionnels sur la santé, l'éducation, l'alimentation et le développement de l'enfant, en les informant sur les activités culturelles, sportives et éducatives que Montréal et ses banlieues ont à offrir aux familles. Montréal pour Enfants est une méthode très efficace pour les annonceurs de rejoindre le marché familial de Montréal, Laval et la Rive-Sud.