Our Kids Fin 12 Août 2017

Séparation difficile

mercredi 09 octobre, 2013

 

 

Q : Je suis la grand-mère de deux petits-enfants, Chloé, 11 ans et Théo, 8 ans. Ma fille, leur mère, est en train de se séparer de son conjoint, le père des enfants. Malheureusement, cela se passe plutôt mal et je suis inquiète pour Aline, mais aussi pour les deux enfants.

Mon gendre a quitté ma fille et vit depuis peu avec une nouvelle conjointe, ce qu'Aline vit très difficilement. Elle peut dire des choses très dures devant les enfants concernant leur père, choses très dommageables pour eux.

Je suis présente pour Aline, mais je ne sais pas trop comment aborder ce sujet avec elle. Elle est actuellement très impatiente et très agressive avec son entourage et je crains ses réactions.

Merci de me donner des pistes pour l'aborder et la soutenir avec les enfants.

 


 

R : Votre fille vit actuellement une étape difficile de sa vie. Cette rupture la fragilise,  d'autant plus que son conjoint, dites-vous, met un terme à une relation amoureuse de longue date et commence une nouvelle relation et vie de couple avec une autre personne.


Dans ce contexte, toutes sortes d'émotions peuvent être présentes : des sentiments de trahison, de colère et de tristesse, une perte de confiance en soi, de l'amertume et des désillusions.


Votre fille se sent abandonnée... et quelqu'un d'autre a pris la place qu'elle occupait.


L'authenticité de la relation peut être remise en cause par Aline ou tout au moins questionnée. Sa confiance en elle est atteinte : la relation qu'elle avait avec son conjoint semblait stable et durable, or elle vient de voler en éclats.


La blessure est donc vive pour Aline et elle lui fait perdre le contrôle. Elle lui fait perdre de vue les limites entre ce qui appartient à sa vie de femme et ce qui appartient à sa vie de mère. C'est dans ces moments-là qu'elle exprime devant les enfants des choses qu'ils ne devraient pas entendre.


Dénigrer le père (ou la mère), souligner ses défauts comme conjoint(e) et comme père (mère) sont malheureusement des réactions assez courantes dans un tel contexte.


Tout ceci, comme vous le dites, est dommageable pour les enfants. Leur père est toujours leur père et le restera toujours, même si le couple n'en est plus un.


Le plus beau cadeau que l'on puisse faire à des enfants lorsque le couple se sépare, c'est d'éviter de les rendre témoins de scènes difficiles pour eux (disputes, insultes, menaces et violences diverses). Les enfants, dans ce nouveau contexte de séparation, sont eux aussi très vulnérables. Ils vivent aussi une perte, un deuil : celui de papa et maman ensemble pour toujours. Parfois même, pour ne pas dire souvent, ils se sentent responsables de l'échec du couple de leurs parents (Je n'ai pas été assez gentil, sage ou...).


Alors, comment faire pour soutenir votre fille ?


Votre rôle peut être très significatif : dans un premier temps, vous pouvez l'écouter sans la juger et sans lui donner de conseils. Elle a besoin que quelqu'un la reçoive, soit capable d'entendre sa peine et sa colère : elle a besoin de pouvoir se laisser aller auprès d'un adulte empathique. Empathique, mais pas complaisant. Ce qui signifie que lorsqu'elle dépasse les bornes, vous devez le lui signifier avec amour et fermeté. Vous pouvez lui expliquer que c'est un comportement bien humain, mais que ce faisant (en disant du mal de leur père aux enfants, par exemple), elle leur fait du mal à eux. Et les enfants ne sont pas outillés pour se protéger de cette violence. Celle-ci est nuisible et place l'enfant dans une situation déchirante et intenable : mon père que j'aime, serait-il cette personne que ma mère dépeint ?


Dans le quotidien, vous pouvez la soulager peut-être de plusieurs tâches matérielles et instaurer un nouveau rythme dans le quotidien avec vos petits-enfants (par exemple, les chercher à l'école, les garder régulièrement ou les accompagner à leurs activités ou chez des amis), ceci toujours dans le respect de la relation avec leurs parents (sont-ils d'accord ? Qui les garde ?). Tenez-vous loin des querelles du couple et ne prenez pas parti : ce n'est pas votre rôle et cela aggraverait plutôt la situation.


Proposez à votre fille des activités et favorisez le fait qu'elle puisse sortir et voir des amis. Prenez de ses nouvelles régulièrement et demandez-lui en quoi vous pourriez l'aider.


Il existe aussi des groupes de soutien, des ressources professionnelles et des thérapeutes qui peuvent l'aider à mieux vivre cette étape de sa vie. Les enfants peuvent bénéficier de ressources au sein de l'école ou d'organismes qui œuvrent auprès des familles.


Avoir du temps de qualité avec eux, essayer de maintenir la routine et ses rituels seront aussi de bonnes façons de les écouter et d'être présents pour eux.


Pour soutenir votre fille durant les prochains mois, il vous faudra trouver le bon dosage entre être disponible, à l'écoute et lui laisser le temps de retrouver, à son rythme, son équilibre et sa joie de vivre.


C'est un travail de reconstruction que votre fille va faire, pour cela, elle a besoin de personnes attentives autour d'elle, mais l'essentiel est entre ses mains.


Bonne route à toutes les deux !




 

Claire Foch

Consultante en psychologie et coaching parental
www.clairefoch.com
Tél. : 450 714-2147





Nous joindre

Montréal pour Enfants
4141, rue Sherbrooke Ouest bureau 650
Montréal, Québec
H3Z 1B8
Tél.: (514) 637-6018
Téléc.: 1 888 790-9764



© 2017 Montreal Pour Enfants Tous droits réservé. Conception web par Vortex Solution.    Plan du site  |   Imprimer
Joignant des milliers de parents à chaque publication, notre magazine est sans rival. Nos 30 000 copies sont distribuées gratuitement dans un grand nombre de garderies, écoles primaires et académies, bibliothèques publiques, centres communautaires, librairies, hôpitaux pour enfants, centres prénatals, boutiques pour enfants, ainsi qu'au Biodôme de Montréal, au Jardin Botanique de Montréal, aux magasins IKEA, Toys "R" us et plus encore. Montréal pour Enfants est un soutien indispensable pour les parents; en leur offrant des articles écrits par des professionnels sur la santé, l'éducation, l'alimentation et le développement de l'enfant, en les informant sur les activités culturelles, sportives et éducatives que Montréal et ses banlieues ont à offrir aux familles. Montréal pour Enfants est une méthode très efficace pour les annonceurs de rejoindre le marché familial de Montréal, Laval et la Rive-Sud.