Boulzeye Fin 13 Mars 2017

Conseils pratiques pour des vacances réussies en famille

dimanche 09 juin, 2013

On en rêve durant toute l’année, mais les vacances en famille ne se déroulent pas toujours comme un long fleuve tranquille : on s’inquiète pour la sécurité de nos petits et pour le degré de patience de nos plus grands. On souhaite surtout que chaque membre de la famille refasse le plein d’énergie, d’amour et de souvenirs impérissables. On brise la routine et l’on se découvre les uns et les autres des qualités insoupçonnées. Mais la plupart du temps, pour en profiter au maximum et prendre définitivement du bon temps, il suffit d’un peu d’organisation et de « lâcher-prise » !

 

Durant les longs trajets

Quand on se prépare à faire un long voyage, on fait inspecter sa voiture chez le garagiste et on vérifie si l’on a besoin d’une remorque ou d’un coffre sur le toit pour caser tous les bagages. Mais, qu’en est-il de la petite famille à occuper durant le trajet ? La perspective d’un long voyage peut paraître amusante pour les enfants, mais au bout d’une cinquantaine de kilomètres l’envie de bouger s’impose. Il existe une multitude de jeux à faire dans la voiture : du petit jeu de société transportable, comme le Scrabble de poche ou les jeux de cartes, à ceux qui sollicitent l’imagination, comme les jeux d’observation. Mieux vaut préparer une liste de dépannage en s’inspirant d’ouvrages pratiques ou en visitant des sites Web tels que Tête à modeler (www.teteamodeler.com) qui propose, pour sa part un dossier complet sur le sujet.

 

En avion, vous aurez le droit d’apporter plusieurs objets utiles dans votre bagage à main, comme des appareils électroniques portatifs, des livres, des écouteurs ou des crayons. Par contre, il existe une liste d’objets interdits, notamment les bouteilles d’eau et tout autre contenant de liquide. Il est donc préférable de vérifier la texture de vos cosmétiques (liquides, en gel ou en aérosols) et la présence d’objets tranchants, car un simple petit ciseau à ongles oublié dans le sac à main peut sensiblement compliquer votre départ. Une visite sur le site de Transports Canada (www.tc.gc.ca) pour consulter la liste des articles interdits à bord d’un aéronef est fortement conseillée.

 

 

Au bord de l’eau

Beaucoup sont d’accord pour élire l’escapade au bord de l’eau comme le summum des vacances : on n’a d’autres projets que de se baigner, de se reposer et de s’amuser sur le sable à jouer au ballon ou à faire des châteaux. Toutefois, restons vigilants : sur le site de la Société canadienne de pédiatrie, il est écrit que « les enfants peuvent se noyer dans aussi peu que 2,5 cm d’eau », alors imaginez les dangers d’une plage. Avant de partir en vacances, on s’assure de bien connaître les capacités de chaque enfant à se débrouiller dans l’eau. On reste près des plus petits ou des moins bons nageurs pour les surveiller et l’on peut même faire une rotation de surveillance entre parents ou amis. Pour la baignade, mieux vaut être jumelé et se surveiller mutuellement, rester dans le secteur surveillé de la plage et, si c’est dans un lac situé devant un terrain privé, s’assurer qu’il y a une personne désignée pour la surveillance. S’installer dans une chaise ou se baigner avec les enfants est d’ailleurs une activité fort amusante quand il fait beau !

 

 

Charmant chalet au cœur de la nature

Louer un chalet pour une semaine ou plus dans un lieu naturel et profiter du calme environnant est un véritable programme antistress. Au chalet, les journées peuvent passer très vite… ou être définitivement très longues pour ceux qui n’ont pas l’habitude. Pour se rapprocher de la nature, on peut partir à la cueillette de petits fruits ou de champignons (pour ces derniers, il faut par contre bien s’y connaître), faire une randonnée, lire sur la terrasse ou sur un gros rocher ou encore se baigner si le chalet est situé au bord d’un lac.

 

On peut aussi être confronté aux caprices de mère Nature qui fera subir à nos vacances quelques journées de pluie. En général, ce ne sont pas quelques gouttes qui pourront nous empêcher de faire une randonnée l’été ou de nous offrir un après-midi de pêche, mais certains auront envie de rester à l’intérieur. C’est le moment de pratiquer des activités paisibles et relaxantes : faire un jeu de société, cuisiner de bons petits plats avec les enfants ou s’attaquer à un casse-tête. Ne pas oublier d’inscrire sur la liste des choses à apporter dans ses bagages les jeux, les livres de cuisine et autres essentiels des jours de pluie. Quand viendra le temps de quitter le chalet, il faudra le rendre dans son état initial : en général, un bon ménage s’impose.

 

 

Partir loin de chez soi

Visiter une grande ville en famille est une activité enrichissante tant au niveau culturel que pratique. En faisant un programme pour chaque jour selon une entente commune, on apprend à partager ses idées et à s’ouvrir à celles des autres ; pour économiser de l’argent, on loue un petit appartement ou on participe à un programme d’échange de maisons. Ainsi, on évitera les dépenses relatives à la location, aux restaurants et à la chambre d’hôtel.

 

C’est bien vrai que les voyages forment la jeunesse, car les habitudes de vie ne sont pas les mêmes à l’étranger que chez nous. Même si la différence culturelle peut parfois sembler minime, un parent averti en vaut deux. Le site du gouvernement du Canada (voyage.gc.ca) suggère plusieurs mises en garde et offre un aperçu des principaux pièges à éviter dans les grandes villes étrangères. Par exemple, les voitures de location dans un stationnement de supermarché sont souvent la cible des voleurs, car en période de vacances il y a fort à parier qu’elles contiennent plusieurs objets de valeur comme un appareil photo, un ordinateur ou encore des documents de voyages.

 

Selon l’âge des enfants, on évitera certaines destinations ou certaines activités en vacances : on n’entreprendra pas de longues randonnées avec de très jeunes enfants et l’on évitera de surcharger notre horaire de visites dans les différents musées de la ville avec des préados ou des ados – même si les endroits sont des incontournables et qu’ils sont assez grands pour apprécier –, car ils auront probablement envie de s’amuser et de bouger.

 

Finalement, un voyage d’aventure ou de loisirs, ce n’est pas un défilé de mode : on laisse les vêtements, les accessoires et les bijoux précieux à la maison. Ça permettra d’alléger les bagages et de ne pas s’inquiéter du sort de notre joli pantalon dans un sentier rustique. Peut-être que vos vacances auront lieu pendant les semaines les plus ensoleillées de l’année… on vous le souhaite ! Mais, beau temps mauvais temps, il faut profiter de ses vacances pour passer de bons moments en famille, loin des contraintes et de la routine qui nous régissent durant le reste de l’année !







Nous joindre

Montréal pour Enfants
4141, rue Sherbrooke Ouest bureau 650
Montréal, Québec
H3Z 1B8
Tél.: (514) 931-0522
Téléc.: (514) 637-6341



© 2017 Montreal Pour Enfants Tous droits réservé. Conception web par Vortex Solution.    Plan du site  |   Imprimer
Joignant des milliers de parents à chaque publication, notre magazine est sans rival. Nos 30 000 copies sont distribuées gratuitement dans un grand nombre de garderies, écoles primaires et académies, bibliothèques publiques, centres communautaires, librairies, hôpitaux pour enfants, centres prénatals, boutiques pour enfants, ainsi qu'au Biodôme de Montréal, au Jardin Botanique de Montréal, aux magasins IKEA, Toys "R" us et plus encore. Montréal pour Enfants est un soutien indispensable pour les parents; en leur offrant des articles écrits par des professionnels sur la santé, l'éducation, l'alimentation et le développement de l'enfant, en les informant sur les activités culturelles, sportives et éducatives que Montréal et ses banlieues ont à offrir aux familles. Montréal pour Enfants est une méthode très efficace pour les annonceurs de rejoindre le marché familial de Montréal, Laval et la Rive-Sud.