Maison Théâtre Fin Dec 31 Décembre 2017

Rentrée en première année

dimanche 09 septembre, 2012

Q : Mon garçon de 6 ans, Bertrand, va entrer en première année à l’automne. C’est un enfant équilibré, bien dans sa peau et qui apprend vite. Je le sens prêt pour cette étape et il a hâte. C’est moi qui me sens plus ou moins prête… Mes amies me disent qu’il va falloir être très disponible pour le temps des devoirs et l’apprentissage de la lecture. Cela m’inquiète un peu, car j’ai aussi une petite fille de deux ans, Coralie, qui m’occupe beaucoup et je suis souvent seule le soir avec les deux enfants ; en effet, mon conjoint travaillant régulièrement de soir.

Je redoute cette rentrée, car je ne sais pas trop comment je vais m’organiser avec les deux enfants. J’y pense souvent et je me sens déjà stressée ! Avez-vous des suggestions à me faire ? Je sens que j’ai besoin d’aide.

 

R : Effectivement, vous semblez vous projeter dans une rentrée plutôt exigeante pour vous. Bien sûr, la première année est une étape particulière. Pour certains enfants, la marche peut paraître un peu haute, pour d'autres, cela se fait facilement. Il me semble que vos amies, croyant bien faire en vous mettant en garde, ne vous ont pas forcément aidée en vous brossant un portrait un peu sombre... de ce qui pourrait... peut-être... arriver. Ne laissez pas cette appréhension vous gâcher la joie de voir Bertrand franchir une nouvelle étape, être heureux de grandir et d'entrer à la grande école !

 

Vous présentez vous-même un portrait de Bertrand qui donne plutôt l'impression que votre fils est prêt. Il semble même avoir hâte... voilà qui est tout à fait encourageant et rassurant.

 

Faites-lui confiance et faites-vous confiance ; cette étape, ne la devancez pas dans l'appréhension et ne laissez pas l'anxiété vous projeter dans un scénario catastrophe.

 

La rentrée se fait graduellement, les devoirs (très minimes à cette étape et qui ne doivent pas excéder une trop longue période) et surtout les débuts de la lecture sont aussi des étapes de grande fierté pour un enfant de cet âge. Déchiffrer ses premières lettres, savoir reconnaître certains mots et certains prénoms sont souvent source de grand plaisir pour l'enfant. Plaisir et désir d'apprendre sont à cultiver le plus possible pour rendre ces moments plaisants et stimulants pour Bertrand... et pour vous !

 

Les enfants jeunes apprennent beaucoup mieux dans un contexte affectif riche et chaleureux : plus vous vous projetterez de manière confiante dans cette nouvelle étape, plus Bertrand se sentira capable de réussir. Les enfants sentent la confiance que l'on a en eux et en leur potentiel.

 

Alors, que faire concrètement pour faciliter le déroulement de la fin de la journée avec vos deux enfants ?

 

Voici quelques pistes qui seront utiles pour votre quotidien à l'automne. Connaissez-vous un(e) ami(e), un(e) voisin(e) ou quelqu'un de proche qui pourrait s’occuper un petit moment de Coralie pour que vous puissiez être plus disponible pour Bertrand ? Si Coralie va à la garderie, vous pourriez aussi aller la chercher un peu plus tard (ou un autre parent pourrait peut-être la ramener ?) si votre horaire vous le permet et avoir ainsi un temps seul à seul avec Bertrand. Autre possibilité encore, vous pourriez aussi demander l'aide d'une jeune fille du quartier pour vous aider durant le temps des devoirs-bains-repas-coucher.

 

La fin de semaine, durant laquelle en général le temps est moins compté, peut-être pourriez-vous prendre un moment avec votre fils pour qu'il puisse se pratiquer à la lecture. Par ailleurs aussi, si son père est plus disponible la fin de semaine, vous pourriez leur proposer de faire ensemble les devoirs et la lecture. Vous pourriez alors souffler un peu et être plus avec Coralie et trouver ainsi, votre conjoint et vous, un équilibre dans les relations avec vos deux enfants.

 

Dans les écoles, il arrive aussi qu'il y ait une période de devoirs au service de garde (quoiqu’en général elle s'adresse à des enfants plus âgés). Des enfants plus âgés sont parfois aussi jumelés avec des enfants de première année pour les aider dans la pratique de la lecture, ce qui est un plus pour chacun : le plus jeune est heureux d'être accompagné par un grand, sans compter que ce dernier se sent très valorisé d'être le professeur d'un plus jeune.

 

Si une aide extérieure vous semble nécessaire, vous pouvez aussi faire appel aux ressources de la Maison de la Famille s'il y en a une proche de chez vous. Ces maisons constituent de bonnes ressources pour divers services offerts aux jeunes familles, dont un service d'aide aux devoirs supervisé par des personnes compétentes.

 

N'hésitez pas si, le moment venu, vous sentez le besoin de faire appel à vos ressources et à en parler autour de vous... d'autres parents peuvent avoir aussi des besoins similaires et vous pourriez trouver des solutions ensemble.

 

Et puis, pour ce qui est de la lecture, elle peut se pratiquer à divers moments avec votre fils : à table en lisant les étiquettes sur les objets, en voiture en déchiffrant les affiches publicitaires ou encore dans le bain avec des lettres en mousse qui collent sur les carrelages autour de la baignoire : l'essentiel, c'est de prendre plaisir à cette nouvelle activité. La lecture permet tout à coup à l'enfant de prendre possession de l'univers de l'écrit qui l'entoure et c'est alors tout  un monde qui s'ouvre à lui !

 

Bonne rentrée à Bertrand... et à sa mère !

Claire Foch
Consultante en psychologie et coaching parental
Site : www.clairefoch.com
Tél. : 450 714-2147





Nous joindre

Montréal pour Enfants
4141, rue Sherbrooke Ouest bureau 650
Montréal, Québec
H3Z 1B8
Tél.: (514) 637-6018
Téléc.: 1 888 790-9764



© 2017 Montreal Pour Enfants Tous droits réservé. Conception web par Vortex Solution.    Plan du site  |   Imprimer
Joignant des milliers de parents à chaque publication, notre magazine est sans rival. Nos 30 000 copies sont distribuées gratuitement dans un grand nombre de garderies, écoles primaires et académies, bibliothèques publiques, centres communautaires, librairies, hôpitaux pour enfants, centres prénatals, boutiques pour enfants, ainsi qu'au Biodôme de Montréal, au Jardin Botanique de Montréal, aux magasins IKEA, Toys "R" us et plus encore. Montréal pour Enfants est un soutien indispensable pour les parents; en leur offrant des articles écrits par des professionnels sur la santé, l'éducation, l'alimentation et le développement de l'enfant, en les informant sur les activités culturelles, sportives et éducatives que Montréal et ses banlieues ont à offrir aux familles. Montréal pour Enfants est une méthode très efficace pour les annonceurs de rejoindre le marché familial de Montréal, Laval et la Rive-Sud.