Arrière Scène Fin 30 Nov 2017

Savoir gérer ses attentes en famille recomposée

mardi 19 octobre, 2010

J’élevais ma fille seule depuis 7 ans et après plusieurs rencontres infructueuses, j’étais bien découragée. Aucun des hommes rencontrés n’était vraiment le bon. Des hommes souvent sans enfant, qui ne comprenaient pas ma réalité de maman à temps plein. C’est alors que j’ai rencontré l’homme avec qui je partage maintenant ma vie. Il était non seulement parfait pour la femme que j’étais, mais aussi pour la famille que je rêvais de créer. Il était lui aussi papa, en garde partagée, d’un petit garçon de 9 ans. Tout me semblait parfait. Nous allions être la belle famille dont je rêvais tant...

N’ayant pas autour de moi d’exemples de familles recomposées, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Pourtant, le nombre de familles recomposées est en hausse en Amérique du Nord. Je n’étais donc pas seule! Mais sur quel modèle allais-je bâtir cette nouvelle famille alors que le seul exemple que j’avais était celui de la famille dite « nucléaire ». Certaines idées préconçues, parfois véhiculées par certains films américains ou par de fausses illusions, ont créé bien des attentes irréalistes chez moi. Et ce sont ces attentes qui ont causé le plus de conflits et de déceptions au sein de notre famille. Puisque je passe mon temps depuis un an à voguer sur Internet et à participer à des forums de discussion sur les familles recomposées, j’ai maintenant la certitude que je ne suis pas la seule à m’être embarquée dans cette aventure avec de fausses croyances!

Mythe no 1 : LES FAMILLES RECOMPOSÉES SONT IDENTIQUES AUX FAMILLES DITES NUCLÉAIRES
Les familles recomposées ont souvent tendance à se comparer aux familles nucléaires alors que cela est impossible. Les familles recomposées ne sont ni mieux, ni pire que les familles nucléaires, elles sont différentes, sans plus. Chacun des membres de la famille arrive avec ses attentes et l’image qu’il ou elle a d’une famille. La famille recomposée reste donc une famille… à recomposer autrement en s’adaptant à chacun!
Une famille recomposée est aussi, bien souvent, le résultat d’une perte et de multiples changements pour tous les membres de la famille. Elle ne part donc pas sur les mêmes bases que la famille nucléaire. Le divorce ou la séparation des parents a engendré des changements pour tous : changement d’école ou de travail, de maison, de quartier, d’amis et d’habitudes. La famille recomposée amène à son tour son lot de nouveaux changements, et bien que les deux parents soient pleins de bonnes intentions, les membres de la famille ne seront pas tous heureux de ces changements.
La famille recomposée est aussi bien différente du fait que certains membres de cette famille sont absents de la maison familiale. Le parent qui partage la garde de l’enfant est pourtant bien présent. Son influence sur les enfants est toujours là et la famille recomposée ne peut nier l’existence de ce parent, si important pour l’enfant. Loin, donc, l’image d’un papa, d’une maman et des enfants. Il faut composer avec un tas d’autres personnes et chacun doit évaluer et trouver un rôle qui lui convient.

Mythe no 2 : LES FAMILLES RECOMPOSÉES TISSENT DES LIENS ET SE SOUDENT TRÈS RAPIDEMENT
Recomposer une famille, ça prend du temps! Au tout début, on s’imagine que tout ira bien. Nous sommes en amour et nous avons hâte d’aimer les enfants de l’autre. Les enfants auront un nouveau frère ou une nouvelle sœur et tout le monde sera content d’ajouter de nouveaux membres à sa famille. Ce n’est pourtant pas comme cela que ça se passe dans bien des cas! La plupart des ouvrages qui traitent des familles recomposées parlent d’un délai d’adaptation variant de 4 à 12 ans! Il faut donc être extrêmement patient. Les liens entre frères et sœurs biologiques et entre enfants et parents se sont tissés au fil des ans. Chaque petit souvenir, chaque petite tradition, a soudé tout ce beau monde. C’est donc avec beaucoup de temps également que les liens de la famille recomposée se tisseront.

Mythe no 3 : POUR RÉUSSIR UNE FAMILLE RECOMPOSÉE,IL SUFFIT D'AIMER LES ENFANTS!
Vivre avec l’enfant de l’autre n’est pas du tout la même chose que d’apprécier les enfants d’une amie ou d’assister au spectacle de son neveu! C’est accepter un enfant qui a déjà des habitudes, des manies, des goûts et des intérêts qui peuvent différer énormément des nôtres. L’enfant adorable que notre nouvelle flamme nous a montré en photo partagera dès lors notre chez nous et nous devrons composer avec un tas de choses.
Pas toujours facile de rester calme quand l’enfant qui vit sous notre toit décide de nous ignorer complètement ou de nous crier « t’es pas ma mère », lorsqu’on lui demande de ranger son assiette. Pas toujours facile de choisir le moment d’intervenir ou le moment de se taire et laisser l’autre parent gérer un conflit. Aimer les enfants pour réussir une famille recomposée, c’est essentiel. Mais aimer cet enfant n’est pas tout, et n’est pas toujours facile. Comme les liens de la famille, cet amour peut ne pas être instantané. C’est avec le temps et les moments passés ensemble qu’un amour véritable peut s’installer entre beau-parent et enfant.

Mythe no 4 : IL EST BEAUCOUP PLUS FACILE DE DEVENIR UNE FAMILLE RECOMPOSÉE SI L'AUTRE PARENT BIOLOGIQUE N'EST PLUS LÀ
C’est en effet ce que je me disais. Ma fille n’a jamais vu son père puisque celui-ci nous a quittées avant sa naissance et n’a plus été revu depuis. Je me suis toujours dit que ce serait donc plus facile pour le beau-père qui entrerait dans le décor puisqu’il n’aurait pas à composer avec l’autre parent. Pourtant, ce ne fut pas le cas. L’enfant qui n’a pas de contact avec son parent biologique a souvent une vision idéalisée de ce parent. Le beau-parent se voit donc face à des attentes irréalistes de la part de l’enfant. Ce qu’il ou elle fait n’est donc jamais à la hauteur de ce parent super héros.
Dans le cas d’un parent décédé, s’ajoute un conflit de loyauté envers ce parent, ce qui peut rendre les choses bien difficiles. Le parent absent se voit donc élevé au rang de saint et le beau-parent est vu comme un affront à ce parent chéri. L’enfant voulant garder le souvenir de ce parent disparu risque de mal réagir lorsque ce nouveau parent s’assoit à la place de papa ou maman ou décide de changer la tapisserie que maman avait mise dans la cuisine. Pas facile donc de faire sa place quand elle est déjà occupée!

UNE FAMILLE QUI EN VAUT LA PEINE
Malgré toutes ces difficultés, la famille recomposée en vaut la peine. Elle permet aux parents d’avoir une seconde chance en amour, et aux enfants, une vision de maman et de papa heureux. Elle permet à tout le monde d’aimer encore plus de personnes et de développer la patience, l’ouverture d’esprit et d’accepter les différences des autres. Il faut par contre être réaliste. La famille recomposée n’a rien des films hollywoodiens où madame a huit enfants et monsieur, sept, et où tout ce beau monde devient instantanément une famille. La famille recomposée demande beaucoup de patience et de résilience. Mais je le répète, elle en vaut la peine!





Nous joindre

Montréal pour Enfants
4141, rue Sherbrooke Ouest bureau 650
Montréal, Québec
H3Z 1B8
Tél.: (514) 637-6018
Téléc.: 1 888 790-9764



© 2017 Montreal Pour Enfants Tous droits réservé. Conception web par Vortex Solution.    Plan du site  |   Imprimer
Joignant des milliers de parents à chaque publication, notre magazine est sans rival. Nos 30 000 copies sont distribuées gratuitement dans un grand nombre de garderies, écoles primaires et académies, bibliothèques publiques, centres communautaires, librairies, hôpitaux pour enfants, centres prénatals, boutiques pour enfants, ainsi qu'au Biodôme de Montréal, au Jardin Botanique de Montréal, aux magasins IKEA, Toys "R" us et plus encore. Montréal pour Enfants est un soutien indispensable pour les parents; en leur offrant des articles écrits par des professionnels sur la santé, l'éducation, l'alimentation et le développement de l'enfant, en les informant sur les activités culturelles, sportives et éducatives que Montréal et ses banlieues ont à offrir aux familles. Montréal pour Enfants est une méthode très efficace pour les annonceurs de rejoindre le marché familial de Montréal, Laval et la Rive-Sud.