Collège Servite Fin 28 Feb 2017

Suite à l’accouchement …conseils pour le nouveau papa

dimanche 01 janvier, 2006

Quel moment exceptionnel que l'arrivée de cette nouvelle vie! … celle de votre tout-petit. Quelle joie, quelle fierté! Et voilà, vous êtes surpris par la force et l'endurance de votre partenaire. Ensuite, le choc! La fatigue prend le dessus. Votre partenaire est différente de celle que vous avez connue. La maman et le nouveau bébé ont besoin de vous.

Voici des constatations qui pourraient vous aider pour une première année de vie en famille.

 

Prendre soin de la nouvelle mère afin qu’elle materne bien le bébé

 

Afin de bien récupérer de la grossesse et de l’accouchement, votre partenaire doit pouvoir s’occuper exclusivement de ses besoins et de ceux du bébé (manger, boire, se reposer, se détendre). Voici des idées :

 

-Prenez au moins quelques jours de congé seul avec votre conjointe et votre bébé dès sa naissance et profiter d’une « lune de miel avec le bébé». Vous apprendrez à vous connaître mutuellement. Plus vous serez auprès de votre bébé, plus grand deviendra votre attachement envers lui. Vous serez aussi un papa bien plus compétent!

 

-Assurez-vous que la nouvelle maman ait à portée de la main les 4 groupes d’aliments du « Guide alimentaire canadien » et quelque chose à boire. Vous pouvez surtout lui faire penser de les consommer!

 

-Devenez le « G.G.O. (gentil généreux organisateur) des heures de visite» . Vous l’aiderez à se reposer et à dormir pendant que le bébé dort et entre les boire. Les visiteurs pourront voir votre nouveau-né plus tard. S’ils viennent quand même, vous pouvez limiter la durée de leur présence, ou les aviser que la nouvelle maman a besoin que son repos soit respecté. Il est possible de déléguer le rôle de « G.G.O.» à une personne extérieure (ami, membre de la famille) plus neutre.

 

-Quand la priorité va à l’enfant et à la mère, le répondeur devient l’outil par excellence pour rendre la vie des parents plus simple. Vous pouvez aussi couper la sonnerie de votre appareil. « Si c’est urgent, nous vous rappellerons dès que possible » pourrait temporairement devenir votre devise.

 

Elle allaite le bébé au sein

Tous les intervenants sont d’accord : vous, le nouveau papa, avez la clé pour que cet allaitement se passe bien. Voici comment :

 

-dites-lui combien votre bébé grandit bien et se porte bien grâce à son lait;
-apprenez à connaître les langages de votre bébé (signes de faim, de fatigue, lorsqu'il a besoin de sécurité ou de chaleur, par exemple);
-prenez votre bébé pour le rôt, pour l’endormir, le rassurer, changer sa couche, le laver, …
-lorsque ça commence à devenir un défi, faites des démarches pour obtenir de l’aide

 

Par ces petites choses, vous vous aidez, tous les deux, à avoir du pouvoir sur la situation.

 

Si vous vous sentez dépassé par la situation

N’hésitez pas à demander de l’aide. Votre entourage ne cherche qu’à vous aider. Il vous sera plus facile d’aider votre conjointe en leur assignant des tâches précises comme :

 

-sortir le chien,
-faire la lessive,
-cuisiner un repas et congeler les restes,
-faire le ménage;
-vous écouter, sans jugement, sans donner de conseils.

 

Votre CLSC, le centre périnatal de votre secteur, les groupes d’aide à l’allaitement comme la Ligue La Leche ou un professionnel de la santé spécialisé vous aideront à trouver l’aide nécessaire.

 

Et la vie de couple?

Les premiers mois, le bébé prend toute la place dans votre vie. Plusieurs couples trouvent difficile d’ajouter une vie sexuelle au quotidien déjà chargé même s’il s’agit d’une partie importante de leur être. Voici quelques raisons :

 

-Le stress de l’adaptation fait vivre des hauts et des bas dans la vie du couple. Peut-être que ce stress d’adaptation n’a pas le même impact sur vous que sur elle?

 

-Ayant été « collée » au bébé toute la journée, il se peut qu’elle n’en puisse plus de se faire toucher. La fatigue peut diminuer son goût pour les rapprochements. De plus, les hormones de la femme qui allaite peuvent diminuer la libido, causer de la sécheresse vaginale.

 

-Les douleurs ou le manque de tonus (causant entre autre l’incontinence urinaire) au périnée peuvent aussi causer des difficultés sexuelles après l’accouchement. Si elles perdurent lors du rendez-vous à 6 semaines, il est nécessaire de consulter un spécialiste afin de trouver la source du problème et de la traiter.

 

Souvent, des attentes non répondues dans le quotidien ressortent dans la vie sexuelle.

Voici quelques pistes :

 

-Peut-être qu’avec une pause romantique, sans attentes de votre part, vous aurez la surprise de la voir se détendre et de vous enlacer, chose à laquelle vous ne vous attendiez pas?

 

-Peut-être y a-t-il un décalage entre vos besoins et ceux de votre partenaire qui mérite que vous en parliez avec elle? -Gardez en banque des jours de congé pour les périodes de pointe, comme les poussées de croissance, les visites médicales,… Ces jours pourraient aussi servir à prendre du temps avec votre conjointe, tout simplement.

 

Finalement

Vos rôles respectifs sont changés. Vous ajoutez un nouveau chapeau à tous ceux que vous portiez déjà : conjoint, ami, amant, compagnon de vie, professionnel, travailleur, bricoleur, et maintenant… père. La communication entre vous deux au jour le jour compte énormément. Plus vous passerez de temps de qualité avec les deux personnes les plus importantes au monde, plus vous aurez de plaisir avec elles!

 

Manon Forcier est infirmière (B.Sc.) en périnatalité en pratique privée. Elle est aussi éducatrice postnatale certifiée par l’International Childbirth Education Association (icea.org). Elle est fière de ses efforts pour la promotion et le soutien à l’allaitement maternel et se dissocie de toute publicité qui va à l’encontre de celui-ci. On peut la rejoindre au (514)626-7994 ou par courriel manonforcier@yahoo.ca





Nous joindre

Montréal pour Enfants
4141, rue Sherbrooke Ouest bureau 650
Montréal, Québec
H3Z 1B8
Tél.: (514) 931-0522
Téléc.: (514) 637-6341



© 2017 Montreal Pour Enfants Tous droits réservé. Conception web par Vortex Solution.    Plan du site  |   Imprimer
Joignant des milliers de parents à chaque publication, notre magazine est sans rival. Nos 30 000 copies sont distribuées gratuitement dans un grand nombre de garderies, écoles primaires et académies, bibliothèques publiques, centres communautaires, librairies, hôpitaux pour enfants, centres prénatals, boutiques pour enfants, ainsi qu'au Biodôme de Montréal, au Jardin Botanique de Montréal, aux magasins IKEA, Toys "R" us et plus encore. Montréal pour Enfants est un soutien indispensable pour les parents; en leur offrant des articles écrits par des professionnels sur la santé, l'éducation, l'alimentation et le développement de l'enfant, en les informant sur les activités culturelles, sportives et éducatives que Montréal et ses banlieues ont à offrir aux familles. Montréal pour Enfants est une méthode très efficace pour les annonceurs de rejoindre le marché familial de Montréal, Laval et la Rive-Sud.