Maison Théâtre Pigiami Fin 6 jan 2019

Le luxe redéfini…

Le luxe redéfini…
jeudi 08 novembre, 2018

Quand vous pensez au luxe, que vous vient-il à l’esprit? Voyages, repas gastronomiques, vins raffinés, vêtements griffés… Qu’importe votre définition. Et si vous preniez le temps de la revoir, pour une vie plus heureuse et luxueuse? C’est ce que je me suis amusée à faire après la lecture de L’art de la délicatesse, de Dominique Loreau. Alors que je m’attendais à lire un bouquin qui m’amènerait à devenir plus délicate (mot auquel j’attribue le sens de féminité et de douceur, ce que, je l’avoue, je peux améliorer), j’ai été agréablement surprise de lire un essai sur le luxe de la vie, au sens simple du terme…

 

 

Se peut-il que votre vie soit plus luxueuse que vous ne le pensez? C’est ce que j’ai personnellement constaté à la lecture de ce livre. Afin de vous inspirer à faire le même constat face à ce qui compose votre quotidien, j’ai décidé de dresser la liste de mes « petits » mais bien réels luxes de vie et de rendre hommage à ce qui fait de ma vie une vie de luxe, sans en payer nécessairement le prix… Vous partagez sûrement plusieurs éléments de ces listes avec moi, et je vous invite à poser un regard sur ce qui vous entoure pour y découvrir tous les autres luxes qui s’y dissimulent…



LE LUXE DU TEMPS 


S’il est un véritable luxe dans la vie, c’est bien de pouvoir faire ce que l’on veut de notre temps, de ne pas courir, de profiter de chaque instant… Voici pourquoi mon emploi du temps m’apparaît digne de ce luxe.

 

  • • Établir mon horaire de travail et m’octroyer de longues fins de semaine sur une base régulière. (En quoi votre horaire de travail vous paraît-il avantageux?)

  • • Disposer d’une journée sans obligation par semaine, sans ressentir le besoin de réfléchir ou de planifier ce que je vais faire. (Avez-vous de tels moments? Sinon, réservez-vous du temps ainsi, vous ne le regretterez pas!)

  • • Prendre le temps de pratiquer au moins 30 minutes de sport par jour, et savourer ces moments. (Avez-vous de petites routines quotidiennes qui vous font plaisir?)

  • • Me lever à 5 h 30 et profiter d’une heure pour moi, dans le silence de la maison, puis avoir suffisamment de temps pour faire les tâches matinales routinières, sans sentir que je dois me presser. (Avez pensé à vous lever plus tôt pour profiter pleinement de votre journée?)

  • • M’offrir une grasse matinée par semaine. (Oui, cela se fait même avec de jeunes enfants : déléguez la matinée à Papa ou prévoyez la veille le déjeuner que les enfants se serviront de manière autonome, en plaçant les denrées et la vaisselle à leur portée.)

  • • Prendre des vacances en novembre, quand ça coûte moins cher et que le temps est moche au Québec. (Parfois, prendre une semaine de vacances à vos frais, hors des périodes achalandées de tourisme, revient moins cher que de partir pendant la relâche, l’été ou les Fêtes.)

  • • Commencer à travailler à 9 h ou 9 h 30, éviter le trafic et avoir l’impression de ne pas devoir courir le matin. (Disposez-vous de suffisamment de temps pour souffler le matin?)

  • • Aller au spa et profiter de la journée des dames pour payer moins cher. (Informez-vous, la plupart des spas de la région de Montréal offrent des promotions pour diminuer sensiblement les coûts!)

 

 

LE LUXE DU CHOIX 


Choisir, quel luxe! Vous déterminez sûrement plus d’éléments que vous ne le croyez dans votre vie : savourez-vous cela? Pour ma part, je suis enchantée de pouvoir prendre les décisions suivantes :

 

  • • Choisir les cours que j’enseigne au cégep. (Quelles tâches pouvez-vous choisir au travail?)

  • • Prévoir mes menus et manger les repas qui me plaisent. (Apprêter ses classiques pour les déguster, c’est toujours un luxe apprécié, non?)

  • • Modifier mon humeur (si je le veux bien, car parfois rester de mauvaise humeur et chialer, c’est aussi un choix).

  • • Déterminer mes croyances et mes valeurs personnelles. (Quelles sont les vôtres?)

  • • Choisir mon conjoint (et rester avec parce que je le « choisis » chaque jour; appréciez-vous toujours la présence de votre amoureux à vos côtés?). 

  • • Ne pas être « en ligne » la fin de semaine. (Non aux courriels et non au boulot à l’ordinateur. Qui a dit que vous deviez tout le temps être joignable?)

 

LE LUXE DE L'ENVIRONNEMENT 


Quel que soit ce qui vous entoure, la beauté réside dans l’œil de celui qui regarde. Votre environnement physique (quartier, lieu de travail…) contribue peut-être plus au luxe de votre vie que vous ne l’estimez… Voici ce que j’apprécie dans ma vie :

 

  • • Jaser au téléphone dans ma voiture (et ne pas laisser le trafic me mettre de mauvaise humeur! Avez-vous des interlocuteurs pour vous accompagner sur la route?).

  • • Savourer les repas que mon amoureux m’a gentiment préparés. (Quand il ne reste plus que la vaisselle à faire, c’est le bonheur, non?)

  • • Feuilleter des livres à la bibliothèque dans le quasi-silence, et en ramener une tonne chez moi, sans les moindres frais. (Prenez-vous le temps de le faire?)

  • • Ouvrir ma clôture et me retrouver sur une piste cyclable pour marcher, courir, patiner ou faire du vélo dans un environnement naturel. (Bon, mon amie de Saint-Jérôme n’a pas la même définition de la nature que moi, mais personnellement, avoir une série d’arbres matures sur la piste me comble amplement!)

  • • Courir autour d’un lac sur la Rive-Sud, à quelques pas de chez mon chum. (Quels sont les beaux parcs près de chez vous? Leur rendez-vous visite régulièrement?)

  • • Être entourée de verdure, d’arbres matures et de plantes, avoir un champ visuel qui donne sur une forêt derrière chez moi et entendre constamment les oiseaux chanter. (Qu’y a-t-il de beau à regarder ou à entendre près de chez vous?)

  • • Pouvoir écouter toute la musique du monde en streaming sur mon téléphone ou mes haut-parleurs pour un tarif mensuel modeste. (Quel effet vous fait la musique?)

  • • Pratiquer une variété de sports intérieurs et extérieurs tout près de chez moi. (Pouvez-vous bouger sans devoir aller trop loin de votre résidence?)

  • • Vivre dans un pays où je peux profiter des quatre saisons et voir du positif dans chacune d’entre elles. (Y arrivez-vous, même pour l’hiver?)

  • • Dormir dans le silence. (Dormir paisiblement, en soi, quel luxe!)

  • • Pouvoir cultiver des fines herbes dans ma cour. (Avez-vous le pouce vert?)


 

LE LUXE MATÉRIEL 


Outre l’environnement général, les petits objets qui vous entourent peuvent aussi vous procurer un sentiment de luxe.


  • • Vivre dans un lieu de résidence épuré, avec des meubles peu nombreux mais que j’aime vraiment (moins de meubles, moins d’entretien!).

  • • Enfiler des robes que j’aime et pour lesquelles je reçois plein de compliments. (Quels sont vos vêtements favoris?)

  • • Posséder quelques sacs à main depuis des années et être encore complimentée pour leur originalité. (Possédez-vous des objets uniques?)

  • • Porter une paire de lunettes de soleil de qualité, que j’aime vraiment, et avec laquelle je me sens « cool ». (Quels accessoires appréciez-vous particulièrement?)

  • • Paresser dans des pyjamas confortables. (Et hop, on relaxe!)

  • • M’installer sur une chaise longue pour m’étendre dehors au soleil, ou sous mon parasol pour rédiger ou corriger dehors. (À quel endroit extérieur aimez-vos vous installer?)

  • • Utiliser un grand cahier d’écriture et une variété de stylos et de crayons de couleur pour griffonner quand je veux. (Avez-vous une manière « artistique » de vous défouler?)


 

DES LUXES AUXQUELS J'ASPIRE

Ma vie est certes source de « luxe », mais pourquoi ne pas aspirer à plus?

 

  • • Penser moins (juste un petit peu moins, déjà, cela ferait du bien).

  • • Lâcher prise sur les choses que je ne maîtrise pas.

  • • Méditer tous les jours entre 30 minutes et une heure.


 

ET PLUS ENCORE…


J’aurais aussi pu parler du luxe que représentent les gens qui sont dans ma vie, du luxe de la santé, etc. Quelles que soient nos listes, il est facile de constater que nos vies comportent plus de luxe que l’on aurait pu le croire en premier lieu, et que l’appréciation de tous ces petits luxes, bien plus que le désir et l’assouvissement de « grands » luxes, a un réel effet sur notre bonheur.

En ce mois de novembre pendant lequel est soulignée la Journée sans achats (24 novembre) et à la veille de la frénésie des achats de cadeaux de Noël, pourquoi ne pas revoir la notion de luxe en achetant peu (ou différemment), mais en se faisant réellement plaisir? Et pourquoi ne pas se donner la possibilité d’apprécier le luxe de la simplicité et les luxes déjà présents dans votre vie? Tentez le coup!

 

________________________________________

 

Dominique Loreau est l’auteure du livre L’art de la délicatesse, publié aux Éditions Flammarion en 2016. Elle est aussi l’auteure de plusieurs livres dont : L’art de l’essentiel (2008), 99 objets nécessaires et satisfaisants (2011; je ne l’ai pas lu, mais j’en suis curieuse!), L’art de la simplicité (2007), L’art de l’infiniment peu (2012), L’art de mettre les choses à leur place (2014), Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi (2011), Vivre heureux dans un petit espace (2016) et, entre autres, L’art des listes (2007). Je me suis inspirée du titre de ce dernier pour créer la liste de luxes que vous venez de lire. À vous de prendre le temps de rédiger votre ou vos listes apaisantes. Et si vous le souhaitez, plongez dans l’univers du luxe qu’est la simplicité en lisant l’un ou l’autre des livres de cette auteure.

 

Par Anik Routhier
Enseignante en Techniques d’éducation à l’enfance et maman














Nous joindre

Montréal pour Enfants
4141, rue Sherbrooke Ouest bureau 650
Montréal, Québec
H3Z 1B8
Tél.: (514) 637-6018
Téléc.: 1 888 790-9764



© 2018 Montreal Pour Enfants Tous droits réservé. Conception web par Vortex Solution.    Plan du site  |   Imprimer
Joignant des milliers de parents à chaque publication, notre magazine est sans rival. Nos 30 000 copies sont distribuées gratuitement dans un grand nombre de garderies, écoles primaires et académies, bibliothèques publiques, centres communautaires, librairies, hôpitaux pour enfants, centres prénatals, boutiques pour enfants, ainsi qu'au Biodôme de Montréal, au Jardin Botanique de Montréal, aux magasins IKEA, Toys "R" us et plus encore. Montréal pour Enfants est un soutien indispensable pour les parents; en leur offrant des articles écrits par des professionnels sur la santé, l'éducation, l'alimentation et le développement de l'enfant, en les informant sur les activités culturelles, sportives et éducatives que Montréal et ses banlieues ont à offrir aux familles. Montréal pour Enfants est une méthode très efficace pour les annonceurs de rejoindre le marché familial de Montréal, Laval et la Rive-Sud.