Langmobile Fin 5 Oct 2018

Difficulté ou trouble d’apprentissage, quelle différence ?

mardi 11 septembre, 2018

Q : Ma fille entre en 3e année du primaire en classe ordinaire et, dans son dernier bulletin scolaire, il était recommandé de la faire évaluer en orthophonie et en psychologie pour voir si les difficultés scolaires qu’elle présentait pouvaient s’expliquer par un trouble d’apprentissage. Quelle différence fait-on entre difficultés d’apprentissage et trouble d’apprentissage ?

R : Pendant sa scolarité, votre enfant peut se trouver confronté à des difficultés d’apprentissage. Il n’arrive plus à assimiler les connaissances qui lui sont transmises et se retrouve en échec scolaire.

 

On distingue les difficultés temporaires liées à ce que l’enfant vit au quotidien et les troubles de l’apprentissage considérés comme un véritable handicap permanent.

 

LES DIFFICULTÉS D’APPRENTISSAGE


Les difficultés d’apprentissage sont souvent détectées à l’école quand l’élève n’atteint pas le niveau exigé pour sa tranche d’âge. Elles peuvent prendre la forme d’une baisse de motivation, une mémorisation ou une concentration limitée, une incapacité à résoudre les problèmes posés, un comportement social inadapté, etc.

 

Des conditions socioaffectives compliquées, un deuil, de l’anxiété, des soucis d’ordre économique peuvent être à l’origine d’un décrochage scolaire. En détectant la source du problème et en l’accompagnant pour éliminer les éléments en cause, il est alors possible pour l’élève de retrouver un rythme d’apprentissage normal.

 

LES TROUBLES DE L’APPRENTISSAGE


Selon l’OMS (Organisation mondiale de la santé), il s’agit dans ce cas d’un trouble permanent d’origine neurologique qui affecte une ou plusieurs fonctions neuropsychologiques et qui perturbe l’acquisition, la compréhension, l’utilisation et le traitement de l’information verbale ou non verbale.

 

Les troubles de l’attention peuvent toucher plusieurs fonctions spécifiques telles que le langage, la mémoire, les repères dans le temps ou dans l’espace, le calcul, la coordination, la motricité, la communication, etc.

 

Seul un diagnostic posé lors d’une évaluation approfondie permettra de détecter de quel type de trouble il s’agit et de mettre en place un suivi et un accompagnement adapté.

 

Une bonne partie de ces troubles sont regroupés sous le terme vulgarisé de troubles DYS :

 

  • -  dyslexie : trouble d’apprentissage de l’orthographe et de la lecture ;

 

  • -  dysgraphie : organisation et coordination difficile de l’écriture la rendant trop lente et souvent incompréhensible ;

 

  • -  dyscalculie : trouble du langage écrit portant plus spécifiquement sur les chiffres et le calcul ;
  •  -  dysphasie : trouble structurel et durable de l’apprentissage et du développement du langage oral ;
  • -  dysorthographie : trouble d’apprentissage persistant de l’acquisition et de la maîtrise de l’orthographe entraînant un   dysfonctionnement de l’écriture ;
  • -  dyspraxie : trouble du mouvement entraînant une incapacité totale ou partielle à automatiser et à planifier les gestes.

 

Les troubles de l’apprentissage peuvent  aussi découler d’un syndrome comme le syndrome d’Asperger ou de la Tourette, l’autisme ou les troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/TDAH).

 

QUE FAIRE SI VOTRE ENFANT PRÉSENTE DES DIFFICULTÉS OU UN TROUBLE D’APPRENTISSAGE ?


Si votre enfant se trouve en échec scolaire, il est important de consulter un spécialiste pour identifier l’origine de ses difficultés. Le milieu scolaire pourra vous orienter soit vers un orthophoniste, un ergothérapeute, un psychologue, etc. Les spécialistes évalueront le type d’accompagnement pour votre enfant et trouveront les accommodements qui maximiseront ses apprentissages, son rendement et son bien-être.

 

Ces professionnels de la santé vous aideront à mieux comprendre votre enfant et la nature de ses difficultés afin de mettre en place un environnement adapté, que ce soit à l’école, à votre domicile ou dans n’importe quelle situation quotidienne.

 

BON À SAVOIR


Les troubles de l’apprentissage sont extrêmement fréquents et ne sont pas forcément liés à un trouble moteur ou une déficience intellectuelle.

 

Ne vous pensez pas seul à vivre ces difficultés ! N’hésitez pas à en parler ou à consulter un spécialiste, car lorsque les troubles sont diagnostiqués, l’accompagnement qui en résulte ne peut qu’améliorer la qualité de vie de votre enfant et par la même occasion celle de toute la famille.

 

 ____________________________________________________________________

 

Agathe Tupula Kabola, M.P.O., O(C)

Orthophoniste et directrice générale à la Clinique multithérapie Proaction

www.cliniqueproaction.com

www.facebook.com/CliniqueProaction

www.twitter.com/ProactionClinic

www.youtube.com/CliniqueProaction

 

 

 

 

 

 

 





Nous joindre

Montréal pour Enfants
4141, rue Sherbrooke Ouest bureau 650
Montréal, Québec
H3Z 1B8
Tél.: (514) 637-6018
Téléc.: 1 888 790-9764



© 2018 Montreal Pour Enfants Tous droits réservé. Conception web par Vortex Solution.    Plan du site  |   Imprimer
Joignant des milliers de parents à chaque publication, notre magazine est sans rival. Nos 30 000 copies sont distribuées gratuitement dans un grand nombre de garderies, écoles primaires et académies, bibliothèques publiques, centres communautaires, librairies, hôpitaux pour enfants, centres prénatals, boutiques pour enfants, ainsi qu'au Biodôme de Montréal, au Jardin Botanique de Montréal, aux magasins IKEA, Toys "R" us et plus encore. Montréal pour Enfants est un soutien indispensable pour les parents; en leur offrant des articles écrits par des professionnels sur la santé, l'éducation, l'alimentation et le développement de l'enfant, en les informant sur les activités culturelles, sportives et éducatives que Montréal et ses banlieues ont à offrir aux familles. Montréal pour Enfants est une méthode très efficace pour les annonceurs de rejoindre le marché familial de Montréal, Laval et la Rive-Sud.